Prix des Mémoires de l'ESS : L'impact social, objet établi ou projet à co-construire ?

1er prix du CJDES et de l'ADDES

Lors de la soirée du 15 mars 2018, Marion STUDER, étudiante en Master 2 Action Publique, Institutions et Economie Sociale et Solidaire à l'Université de Lille 1, remporte le 1er prix pour son mémoire "L'impact social, objet établi ou projet à co-construire ?"

Résumé

La notion d’impact social, émergente au début du millénaire, devient de nos jours une notion incontournable du champ de l’économie sociale et solidaire (ESS). Qu’il s’agisse de le valoriser pour les structures de l’ESS, ou de le financer pour les pouvoirs publics, et, de plus en plus, pour les organismes privés, l’impact social touche l’ensemble des acteurs de l’ESS. Le point convergent de ces préoccupations constitue la mesure de cette notion. Cependant, toute mesure est une convention sociopolitique ou « dispositif cognitif collectif ».

Ainsi, la convention porte sur la définition de l’objet que l’on mesure mais également sur les éléments que l’on retient pour la mesure.

Ce mémoire interroge précisément le caractère conventionnel de l’impact social.

Dans une première partie il aborde la définition de la notion, puis son évaluation dans une seconde partie. La troisième partie présente les résultats d’une enquête quantitative longitudinale administrée auprès d’acteurs de l’ESS portant sur leurs représentations de l’impact social et de son évaluation.

Documents source à télécharger

Pour plus d'informations et accéder au mémoire, veuillez vous reporter à la page dédiée sur le site du CJDES.