FACE A L'URGENCE SOCIALE, L'ESS S'ENGAGE POUR UNE FRANCE PLUS JUSTE, PLUS SOLIDAIRE ET PLUS FRATERNELLE

ESS France

L'ampleur de la crise sociale ne fait qu'illustrer, malheureusement parfois dans des formes dramatiques, l'urgence sociale à laquelle nos organisations - enracinées au plus près de nos concitoyens - sont régulièrement confrontées et qu'elles ont souvent fait remonter auprès des pouvoirs publics, sans avoir été entendues.

Engagés quotidiennement dans la création, le maintien ou le développement du lien social ou d'emplois dans les territoires fragiles, et oeuvrant à rendre possible, par des projects collectifs, un autre modèle de développement plus équilibré et plus durable, nos organismes et entreprises sont convaincus que les principes qui définissent l'ESS apportent des solutions à cette situation de crise, en accompagnant la nécessaire mutation des modes de production, de redistribution et de consommation pour préserver l'environnement et réduire les inégalités.

Ayant à l'esprit l'article 1 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen : "Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune", les acteurs de l'ESS choisissent d'unir leurs efforts pour présenter à nos concitoyens des propositions permettant de répondre à leurs aspirations à une vie meilleure, et pour mettre en lumière la multiplicité des initiatives d'ESS qui s'expriment déjà sur l'ensemble des territoires, contribuant de ce fait à l'utilité commune.

Dans le débat économique et social actuel, les acteurs de l'ESS rappellent que:

  • En étant ancrées sur les territoires, les organisations de l'ESS contribuent à l'emploi de proximité, aux réponses au niveau local qui sont apportées, tant économiques que sociales, à l'activité du tissu économique territorial;
  • En parlant de l'expression des besoins des femmes et des hommes vivants dans la diversité des territoires de notre pays, l'ESS contribue fortement à la cohésion sociale et territoriale à l'heure où les services publics locaux ferment ou sont fragilisés;
  • En fonctionnant de manière non-lucrative, l'ESS garantit une répartition plus équitable de la valeur créée, dissociée des logiques financières, et promeut l'investissement au profit de l'intérêt collectif;
  • En associant toutes ses parties prenantes (adhérents, sociétaires, coopérateurs, salariés, bénéficiaires...), l'ESS permet de concilier au mieux les intérêts de chacun dans une logique de respect mutuel.

En tant que projet collectif et mode entrepreneurial, l'ESS est à l'avant-garde de l'économie de demain, à condition que les décisions des pouvoirs publics ne lui soient pas défavorables, comme peuvent le laisser craindre de nombreuses mesures gouvernementales, comme la baisse des dépenses sociales, celles des politiques d'emploi en direction de l'ESS et certains débats parlementaires qui visent à alourdir la fiscalité pesant sur les organismes non-lucratifs.

Par cette démarche contributive et collective, les membres d'ESS France réaffirment leur conviction, déjà exprimée lors de la présentation du projet de Pacte de croissance de l'ESS par les pouvoirs publics, que la meilleure voie de réforme économique et sociale passe par une concertation large des acteurs concernés et des corps intermédiaires, dont les acteurs du dialogue social, préalable à leur mobilisation collective vers des objectifs partagés.

Documents source à télécharger

Téléchargez le communiqué de presse d'ESS France du 07 décembre 2018 au format PDF.

Contact : ESS France, 01 53 31 39 80

En lien avec ce contenu